Unboxing de la Nike Air Max 1/97 Sean Wotherspoon

Meilleure sortie Sneakers de l'année 2018 ?

Découverte de la Nike Air Max 1/97 Sean Wotherspoon

La Nike Air Max 1/97 Sean Wotherspoon est sans aucun doute la sortie Nike de l’année. Commercialisée à l’occasion du Air Max Day 2018, la paire ne cesse d’être plébiscité pour son originalité et sa qualité de conceptions. En effet, elle bénéficie d’une très belle cote de popularité, au point d’être considérer pour beaucoup comme la sneakers de l’année 2018. Comme beaucoup, j’ai fini par craquer et me procurer la paire au resell (prix d’achat 420,00 €). À cette occasion, un petit unboxing s’impose afin de décortiquer plus en détail cette merveille. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, permettez-moi de faire d’introduire cet article par un bref historique du modèle.

Le projet Air Max 1/97 Sean Wotherspoon

C’est durant le Air max day 2017 que le projet Air Max 1/97 Sean Wotherspoon vit le jour. À cette époque, Nike lança un programme inédit nommé RevolutionAirs. Ce programme avait pour objectif de révolutionner la Air Max et redynamiser son image à travers le monde. Ainsi, la marque américaine demanda à des designers de créer une nouvelle interprétation de ce modèle iconique. Les designs furent ensuite soumis aux votes du public. À cette époque, deux conceptions ont les faveurs des consommateurs Nike.

La première n’est autre que cella de l’américain Sean Wotherspoon. La seconde quant à elle est l’oeuvre du designer Russe Artemy LEBEDEV. Ces deux designers ont la brillante idée de proposer une paire hybride. Mais c’est finalement Sean Wotherspoon qui remporta ce concours. Une victoire qui fut la polémique, puisque beaucoup reprochaient à Nike d’avoir favorisé la victoire américaine face au russe.

Une paire à la conception singulière et fascinante

La Air Max 1/97 est une paire fascinante de détails à commencer par sa conception. En effet, cette dernière est une paire hybride. Ainsi, la semelle de la Air Max One est associée à l’empeigne de la Air Max 97. Ces deux parties s’assemblent harmonieusement et donne la sensation que cette silhouette à toujours existait. Une fois la paire entre les mains, on ne peut qu’apprécier et reconnaître les talents du designer américain.

L’empeigne, l’atout charme de la paire.

Pour la conception de cette paire, Sean Wotherspoon s’est inspiré de son univers. Pour rappel, il est l’un des cofondateurs de la friperie Round Two. À ce jour, c’est l’une des boutiques vintage les plus reconnues à travers le monde. Ainsi, c’est assez naturellement que l’on retrouve une empeigne en velours côtelé. Le designer propose une paire soignée et colorée. Il faut dire que l’ensemble est très équilibré. Lorsqu’on regarde attentivement cette paire, on constate que le travail de Sean se rapproche beaucoup de ce que pourrait un Ronnie Fieg. D’ailleurs, Ronnie Fieg est l’un des premiers à avoir expérimenté les paires hybride avec la Asics gel lyte 3.1.

La Air Max 1/97 est surprenante de détails. Le designer américain utilise ce support (la paire) pour nous faire sa biographie. Ainsi, sur la languette on y apercevoir un empiècement en velcro qui peut accueillir des patchs. Deux paires de patch sont fournis avec la paire. Sur la première on retrouve le swoosh et sur la seconde une représentation de vagues qui exprime la passion de S.W pour le surf.

Un autre détail interpelle, et celui-ci se situe au niveau du heel tab. On peut y lire une inscription brodée VA to LA. VA fait ici mention à la Virginie, (état de naissance du designer) et LA pour Los Angeles qui n’est autre que la ville d’adoption de Sean. On peut ajouter à cela, la semelle intérieure qui possède un revêtement en velour. En résumé, Sean Wotherspoon a engagé beaucoup de travail sur ce modèle, et le résultat est tout simplement magnifique.

À noter que la paire est accompagnée de quatre paires de lacets (blanc, turquoise, mauve et beige).

La Nike Air Max 97/1 Sean Wotherspoon Sneakers de l’année 2018.

Air Max 97/1 SW, Sneakers de l’année 2018 ?

La question qui se pose est de savoir si la Sean Wotherspoon peut-être considérée comme la sortie sneakers de l’année. À l’image de Nike qui est selon moi la marque ayant réalisé la plus belle année, je dirai que cette paire est effectivement la sortie sneakers de l’année. Cependant, il est bon de préciser que cette paire possède une très grosse faiblesse. En effet, j’ai un énorme doute sur sa capacité à résister dans le temps. C’est une paire qui donne l’impression d’être très fragile et qui marque très vite. Mis à part ça, RAS si ce n’est que j’ai hâte que les beaux jours viennent afin de pouvoir profiter de ce bijou.

4.8
NOTE FINALE
AIR MAX 97/1 SW
La Air Max 97/1 Sean Wotherspoon marque l'année 2018. Considérée comme la sneaker de l'année, la paire interpelle par son originalité. En effet, elle fascine par ses nombreux détails et sa qualité de conception.
Points positifs
Qualité de conception
Originalité
Esthétisme
Points négatifs
Fragilité des matériaux
Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
Plus d'articles
New Balance X-90 Reconstructed
Découverte de la New Balance X-90 Reconstructed